Comment s’habiller lors un entretien d’embauche ?

Comment s’habiller lors un entretien d’embauche ?

28 mai 2019 1 Par Laura Londas

Dans une société dont l’apparence et la réputation ont un poids considérable, la tenue lors de votre entretien d’embauche n’est donc pas négligeable. On dit souvent que « L’habit ne fait pas le moine » mais d’après une étude du magasin de vêtements TK Maxx, 1/3 des recruteurs prennent leurs décisions dans les 90 premières secondes d’un entretien. L’apparence a donc son importance. Comment s’habiller lors d’un entretien d’embauche ? Comment faire bonne impression ? Quelles sont les erreurs à éviter ?

Un métier, un code vestimentaire

Lors du choix de la tenue pour un entretien d’embauche, il est impératif de se renseigner sur le dress code du secteur professionnel de l’entreprise. Comment s’habiller dans les secteurs juridiques ? Les secteurs de l’art ou du commerce ? Le traditionnel costume-cravate doit-il être porté pour chaque entretien ?

Chaque secteur professionnel requiert une tenue vestimentaire spécifique. Lors d’un entretien d’embauche, veillez donc à distinguer les domaines qui nécessitent de fournir un effort particulier concernant la tenue à adopter. Ce point n’est pas à négliger comme le démontre un sondage de Ifop, Institut d’études opinion et marketing en France et à l’international, 81% des demandeurs d’emploi considèrent qu’avoir un style qui ne correspond pas aux codes du secteur professionnel peut être un frein à l’embauche. Ainsi, afin de faire bonne impression auprès des recruteurs, certains secteurs obligent une présentation sobre et classe. Les secteurs bancaires et juridiques exigent une tenue neutre avec des couleurs discrètes. Celui des finances demande du sérieux et de la rigueur. Les commerciaux et postes en hôtellerie ou en immobilier imposent une certaine élégance à cause du contact permanent avec la clientèle. Pour un entretien d’embauche dans ce type de secteur ne prenez aucun risque et privilégiez la simplicité. Les femmes optez pour un tailleur assorti et les hommes un costume cravate, avec une chemise de couleur clair.

A l’inverse d’une tenue codifiée, certain secteur offre un peu de liberté vestimentaire. Ainsi, vous pouvez opter pour une tenue plus décontractée et ajouter votre touche personnelle. A titre d’exemple, les secteurs du journalisme, de la communication et de l’informatique ne demandent pas de tenue trop élaborée. Le costume-cravate est un intemporel mais n’est pas essentiel dans ces domaines dont les entreprises sont en majorités jeunes et modernes. Un candidat se présentant avec une tenue trop sobre et trop neutre sera en décalage avec l’esprit de l’entreprise et les attentes de l’employeur. Toutefois, ne faites pas l’erreur de considérer l’entretien comme une journée de travail habituelle et ainsi négliger votre tenue. Voici quelques pistes afin de faire bonne impression à l’employeur sans tomber dans le « trop chic » ni dans le « trop décontracté ». Les femmes peuvent se présenter en chemisier, jean foncé ou jupe et les hommes en pantalon type costume mais avec un polo élégant en utilisant des couleurs moins neutres mais pas trop criarde.

Enfin, dans les secteurs de la mode et de l’art, la tenue vestimentaire n’est pas définie et laisse libre cours à l’imagination des candidats. La tenue reflète la personnalité, le style et la créativité de chacun, critères très importants dans ces milieux particuliers. Ainsi, se présenter habillé du classique tailleur-costume pour ce type de poste révèle le manque de créativité et ne permet pas de gagner des points auprès des recruteurs.

Toutefois, le secteur n’est pas le seul facteur à prendre en compte. Il faut également s’intéresser à la culture de l’entreprise. En effet, le dress-code peut varier d’une société à une autre. Identifiez son image de marque et ses valeurs afin d’adapter votre tenue au style de celle-ci. Pour vous faire une idée du code vestimentaire à privilégier, consultez leur site web et les profils LinkedIn des employés. Cela vous évitera de commettre certaines erreurs.

Les pièces à privilégier

Quel est le look le plus adapté pour votre entretien ? Quelles sont les vêtements à privilégier ? Nous vous proposons 6 conseils afin de choisir les pièces les plus adaptées pour votre entretien.

Conseil n°1 : Choisissez une tenue selon votre morphologie afin de sélectionner des vêtements adaptés à votre forme. Selon que vous soyez formé en X, H, O, V, A ou 8, certains articles vous correspondront mieux que d’autres. Si vous avez des doutes concernant votre morphologie, consultez le blog de Cristina Cordula, elle y donne de précieux conseils.

Conseil n°2 : Pour éviter un faux pas, misez sur la sobriété. Pas d’inquiétude pour ceux qui aiment la couleur ! Le ton principal de la tenue doit être neutre comme le noir, le blanc ou le bleu marine mais vous pouvez aussi ajouter de l’éclat en utilisant des accessoires. Par exemple, porter des chaussures de couleurs pour réveiller votre tenue n’est pas interdit.

Conseil n°3 : Autre conseil que beaucoup ont tendance à oublier : choisir de bonnes matières, celles qui laissent la peau respirer. Afin d’éviter les auréoles de transpiration sous la chemise, optez pour des vêtements en coton et bannissez les matières synthétiques. Le coton permet d’absorber la sueur tout en vous gardant frais. A l’inverse, les matières synthétiques comme le polyester, l’acrylique, le lycra ou le nylon stockent les mauvaises odeurs. Alors pour éviter d’être mal à l’aise pendant l’entretien faites un choix pertinent !

Conseil n°4 : N’oubliez pas d’apporter un sac avec les éléments essentiels pour un entretien. Un candidat se doit de préparer au minimum un CV, un carnet et un stylo afin de prendre des notes et poser ses questions. Sans cet équipement, le recruteur peut interpréter un manque de professionnalisme et de sérieux de la part du candidat.

Conseil n°5 : Pour finir, concernant les femmes, le maquillage doit rester naturelle. Une couche de mascara et une dose de BB crème pour réveiller le teint est amplement suffisant. Concernant les accessoires, ils ne sont pas interdits mais doivent rester discret afin que le recruteur puisse se concentrer sur le fond : votre CV.

Les pièces à éviter

L’entretien est une étape déjà assez stressante, alors pas question d’être en plus mal à l’aise dans ses vêtements. Ainsi, nous vous proposons une liste non-exhaustive des écueils à éviter lors du choix de votre tenue.

Conseil n°1 : Les baskets sont à proscrire lors d’un entretien. Considéré comme un signe de négligence autant que les vêtements froissés, ces imprévoyances ont un impact défavorable sur votre candidature. Ainsi, que vous postuliez dans un cabinet d’avocat ou dans une start-up en communication, porter des chaussures habillées est obligatoire.

Conseil n°2 : Le mot d’ordre lors du choix de votre tenue : Être à l’aise ! Le port de talon n’est pas indispensable. Ainsi, épargnez-vous les talons de 15 centimètres si vous n’êtes pas habituée et choisissez des chaussures dans lesquelles vous serez à l’aise. Soyez également vigilant concernant la taille de vos vêtements. Ne vous présentez pas avec le costume trop grand de votre père ou la chemise trop petite de votre dernier mariage. Ainsi, si vous optez pour une séance shopping, achetez votre tenue quelques jours avant l’entretien. En effet, portez des vêtements neufs le jour J est une fausse bonne idée. Afin d’être à l’aise dans vos nouveaux achats, il faut au préalable les avoir déjà portés au moins 1 fois. L’ensemble de ces détails peuvent paraître insignifiants mais sont très vite repérés par le recruteur et peuvent avoir leur importance.

Conseil n°3 : Connaissez-vous la règle des 3 couleurs ? Il s’agit de ne pas mélanger plus de 3 couleurs dans une tenue, sac et chaussures compris. Alors oui, dans la vie quotidienne vous pouvez porter autant de couleur que vous souhaitez mais lors de votre entretien d’embauche, suivez ce commandement à la lettre. En effet, un excès de couleur selon le conseiller en style Kristof Bruand, engendre la confusion et le manque d’élégance. Pourtant, faire bonne impression est l’objectif premier de la tenue.

Conseil n°4 : Ce conseil s’adresse aux femmes. Porter des décolletés et des vêtements sexy lors d’un entretien d’embauche est une grosse erreur. Votre tenue doit être neutre afin que le recruteur se recentre rapidement sur l’entretien et vos compétences. Comme le dit Cristina Cordula « Avec du sexy pour un entretien d’embauche, on est complètement à côté de la pompe ! ».

Conseil n°5 :Lors d’un entretien, le langage corporel est aussi important que le langage verbal. Le recruteur analyse vos gestes et votre posture. Ainsi, ne portez pas une tenue qui freine les mouvements de votre corps et ne vous cachez pas avec des bijoux ou des vêtements trop longs. Vos gestes doivent rester visibles et affirmés.

Le secret ? Rester soi-même !

Lors du choix de votre tenue, plusieurs critères sont à prendre en compte mais il ne faut pas oublier de rester soi-même. En effet, dans son livre « Donnez une bonne image de vous », Aude Roy, explique clairement que l’image que nous livrons aux autres est un révélateur de notre personnalité. Ainsi, la tenue donne une idée au recruteur de qui vous êtes. Alors, ne vous donnez pas une image et gardez votre propre style tout en respectant certains codes vus précédemment. Inutile de tromper l’apparence, la tenue est primordiale mais la personnalité et les compétences sont ce qui comptes réellement.

Conclusion

S’habiller pour un entretien d’embauche n’est pas si simple. Afin de donner une bonne impression au recruteur votre tenue doit être en accord avec le secteur professionnel et la culture de l’entreprise. Toutefois, vous pouvez (devez) exprimer votre personnalité mais jamais de manière trop imposante. Gardez à l’esprit que la tenue ne doit pas être négligé mais privilégiez vos expériences et votre motivation, qui jouent davantage sur votre candidature.